Les façades d'immeubles à Paris

Le Style Haussmannien (1850-1870)

Le style Haussmannien est le témoignage d’une période bouleversante pour la ville de Paris. Napoléon III arrive au pouvoir avec une idée précise pour assainir et désencombrer la capitale. Il va demander à Haussmann de réaliser ses projets. A partir de 1850, Paris va devenir un gigantesque chantier. Plus de 20 000 immeubles vont être détruits dont de nombreux bâtiments historiques (églises, hôtels particuliers, couvents...), des quartiers entiers comme l’île de la citée seront rasés. C’est de toute évidence le point noir de cette décision de réorganisation de Paris.

En revanche, ce projet a permis de combattre efficacement les épidémies avec l’assainissement urbain. 560 kms d’égouts ont été créés, de grands jardins publics, des milliers d’arbres plantés et un nouveau mobilier urbain moderne. De grandes voies sont créées redonnant de l’oxygène à la capitale et plus de 34 000 immeubles sont construits.

 

Dans son projet de reconstruction de Paris, le style architectural est très précis et de nombreux éléments vont être à respecter lors de la construction des nouveaux immeubles :

  • La façade de l’immeuble est construite en pierre de taille

  • Le rez-de-chaussée et l’entresol sont striés de refends horizontaux qui permettent « d’asseoir » la construction

  • Un balcon filant est présent à l’étage supérieur, supporté par des consoles pouvant prendre différentes formes

  • Un ou deux autres balcons filant sont disposés de manière diverse sur le reste de la façade qui comprend quatre ou cinq étages (lorsqu’il y a trois étages sans balcons, l’architecte va construire un bandeau de séparation)

 

A partir de 1860, il n’est pas rare de voir apparaître des îlots entiers d’immeubles avec une uniformité quasi parfaite des façades : même hauteur de corniches, de combles, de largeur des balcons, même niveau des ouvertures...

La signature de l’architecte

Le travail de l’architecte est comparable à celui d’un artiste. C’est donc au même titre qu’à partir de 1830, les façades d’immeubles seront datées et signées par leur architecte lors de la construction.

LOGOS STORYS RVB-15.png

STORY'S INTERNATIONAL

21 boulevard Poissonnière

75002 Paris

contact@storys-international.com

01 44 93 55 56

STORY'S SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • Tumblr - White Circle