Les façades d'immeubles à Paris

L'habitat social d'entre-deux-guerres (1918-1939)

L’habitat social construit par l’Etat ou les communes va naître après la première guerre mondiale. Cependant, avant 1914 certains précurseurs vont être à l’origine de quelques rares constructions sociales. La construction de ces nouveaux bâtiments est initiée par des coopératives ouvrières ou par des fondations philanthropiques (fondations Rothschild, Weill...). Elles vont répondre à un grand besoin de la population ouvrière qui n’arrive plus à payer des logements trop coûteux.

Les années 1920

C’est véritablement à partir de 1924 qu’on commence à voir apparaître l’habitat social. Il est généralement construit en vaste étendue de lots par des bâtiments ordonnés autour de cours dallées. Ces immeubles sont quasiment toujours en brique pour des raisons de coûts de construction. On sait désormais teindre les briques et les architectes issus du style Art-déco vont pouvoir les utiliser pour égailler les façades. Pour éviter l’uniformité, les architectes vont arrondir les porches d’entrée et faire varier la forme des ouvertures ou des balcons.

Les années 1930

De nombreux emplacements au cœur de Paris vont se libérer suite à la fermeture d’usines qui se délocalisent. Ces emplacements vont être remplacés par des espaces verts ou des logements sociaux. A noter que c’est à cette époque qu’on l’on voit apparaître pour la première fois des équipements collectifs jusqu’alors inconnus comme des jardins d’enfants, des bibliothèques, des gymnases...

La qualité de vie s’améliore énormément. On peut également apprécier cette amélioration au sein des constructions des logements sociaux qui pour certains n’auraient presque rien à envier à certains bâtiments bourgeois.

LOGOS STORYS RVB-15.png

STORY'S INTERNATIONAL

21 boulevard Poissonnière

75002 Paris

contact@storys-international.com

01 44 93 55 56

STORY'S SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • Tumblr - White Circle